Pourquoi j’ai débranché mon thermostat NEST après un an d’utilisation

Après un an de bon et loyaux services j’ai décidé de débrancher mon thermostat NEST (v2)

Mauvais confort d’utilisation et des économies d’énergie pas forcément au rendez-vous WTF vous allez me dire !?

Cet article est l’occasion de parler de manière plus générale des chaudières gaz à condensation et de l’importance du choix du type de thermostat. Quand “compatible” ne veut pas dire “bon choix” et quand “connecté et intelligent” ne veut pas dire “optimisé”.

Le mode de chauffage

Je dispose d’une chaudière à condensation (chauffage gaz) et de 5 radiateurs en fontes. Pour schématiser :

Chaudière gaz à condensation : comment ça marche ?

Le fonctionnement de la chaudière gaz à condensation reprend le même principe qu’une chaudière traditionnelle et permet en plus de tirer profit de toute l’énergie produite lors de la combustion du gaz. Dans une chaudière classique, le circuit d’eau du chauffage central est réchauffé grâce à la combustion du gaz naturel. La chaudière gaz à condensation tire profit de l’énergie contenue dans les fumées de combustion. Les fumées émises lors de la combustion du gaz naturel contiennent de la vapeur d’eau. Cette dernière condense, en libérant de la chaleur. L’eau de retour du circuit de chauffage se réchauffe grâce à cette énergie. L’évacuation de l’eau libérée lors de la condensation (les condensats) se fait par le réseau des eaux usées.

Plus d’infos sur la chaudière à condensation

En gros sur ma chaudière, je défini une température pour l’eau qui circule dans mes radiateurs. Ensuite cette eau chaude fait chauffer tous mes radiateurs en fonte ce qui chauffe mon appartement. La chaudière se débrouille toute seule pour que la température du circuit d’eau reste constante.

Le thermostat NEST V2

Alors oui j’insiste sur le v2 car j’expliquerai en fin d’article que la v3 du thermostat NEST apporte peut-être certaines solutions aux problèmes rencontrés…

Le thermostat NEST se décompose en deux éléments :

L’afficheur

Il est beau il est sexy il est connecté en wifi il est intelligent, bref : le gendre idéal.

Le thermostat NEST va calculer l’inertie : le temps qu’il faut pour arriver à la température souhaitée, et se baser sur les donnés météos pour arriver à la température souhaitée pile à l’heure programmée.

La programmation ? Pas la peine, le thermostat s’adapte intelligemment à vos habitudes, il suffit de l’utiliser en changeant la température quand vous partez de chez vous ou quand vous avez un peu froid et au bout de quelques semaine il saura tout seul s’adapter à votre vie ! Vous êtes absent ? Il sait que vous n’êtes plus là grâce à son capteur de proximité et grâce à l’application que vous avez déjà installé dans votre smartphone.

C’est franchement très bien pensé et très simple d’utilisation. De la technologie qui cache bien son jeu comme je les aime !

 

Le heatlink

Image associée

C’est un peu la belle mère qu’on avait pas vu venir … et oui y a pas de magie, pour piloter votre chaudière, il va bien falloir brancher quelque chose quel part… et le quelque chose c’est justement le heatlink c’est lui qui va piloter votre chaudière en fonction des ordres que lui donne le thermostat (via votre wifi). Bon franchement c’est pas sorcier à installer, mais il la pilote comment cette chaudière ?

Tout ou rien !

Et oui, le voilà le soucis, le heatlink pilote ma chaudière en tout ou rien ! Et alors c’est quoi le problème !!!

Prenons l’exemple que la cuisson des pâtes (désolé j’ai pas trouvé mieux !):

Résultat de recherche d'images pour "eau bouillante"

1)Je fais bouillir de l’eau

2)Je rajoute les pâtes

3)Je baisse légèrement le feu pour que l’eau reste bouillante le temps de la cuisson

Gestion de la cuisson des pâtes par un nest v2 :

1)Je fais bouillir de l’eau

2)Je rajoute les pates

3)Je coupe le feu

4)L’eau ne boue plus je rallume le feu à fond

5)ça boue

6)je coupe le feu

Bref j’espère que vous avez compris où je veux en venir le problème du NEST c’est que le tout ou rien n’est pas adapté pour maintenir un circuit d’eau chaude à bonne température.

Et sur le chauffage ça donne quoi

Sur le chauffage la perte de confort dans mon appartement a été significative : quand le thermostat allume le chauffage, mes radiateurs sont bouillants, il fait bon et quand on arrive à la température souhaitée le chauffage s’arrête… petit à petit mes radiateurs en fonte refroidissent jusqu’à devenir de véritables glaçons.

Résultat de recherche d'images pour "radiateur froid"

Au bout de quelques heures/minutes mon radiateur devient une source de froid, plus qu’une source de chaud… Quand le thermostat voit que la température a significativement baissée, il relance la chaudière plein pot !

Mais malgré la bonne volonté de la chaudière, il faut qu’elle réchauffe tout le circuit d’eau, qui est descendu en température, qui va réchauffer mes radiateurs, pour enfin avoir de la chaleur qui se diffuse dans la pièce…

Pour essayer de compenser chez moi j’ai du :

  • Passer le thermostat du circuit d’eau de 2 à 5
  • Passer la température de chauffe de 20° à 21 voir 21,5°

… et niveau confort je m’y retrouve pas j’ai toujours parfois cette désagréable sensation de froid…

 

Finalement je l’ai enlevé !

Finalement ce week end, pour essayer je l’ai enlevé. J’ai rebaissé le thermostat de chauffe à 2, me radiateurs sont chaud à tiède mais jamais froids et la température à 20° est très agréable. J’ai remarqué aussi que la température est plus homogènes dans mes pièces, je pense que les radiateurs les plus éloignés de la chaudière devaient mettre plus de temps à remonter en température.

Alors NEST on oublie ?

Oui et non (jamais un avis tranché celui là :)) ce qui est sûr c’est qu’il ne faut pas prendre de thermostat nest v2 sur une chaudière à gaz. Pour les raisons que je viens de vous évoquer.

Par contre si vous avez un autre type de chauffage comme une clim réversible : c’est un très bon produit.

Après il y a maintenant le NEST v3 qui gère le protocole OpenTherm : en gros les constructeurs se sont dit que c’était un peu abusé que chacun fasse son protocole de contrôle de chaudière dans son coin et qu’il serait mieux de standardiser tout ça. Un protocole qui permet de gérer la température du circuit d’eau.

Résultat de recherche d'images pour "teletubbies"

Mouais, sauf que dans la vraie vie méfiez vous des protocoles tout neuf qui vous vendent monts et merveilles surtout quand je lis les aventures de sarakha63 qui s’est aperçu que le OpenTherm de sa chaudière était implémenté en on off la vigilance est donc de mise…

Conclusion

Je ne testerai pas le NEST V3 sur ma chaudière car je compte bientôt déménager et je ne veux pas investir pour quelques mois. Par contre je vous invite à y réfléchir à deux fois avant de domotiser votre chauffage et à prendre conseil auprès d’un spécialiste.

One comment

  1. salut je possede le nest v2 sur une chaudiere bois avec ballon tampon (1500l) le seul hic c’est lorsque la chaudiere et le ballon sont en surchauffe j’enclenche un scenario qui remonte la temperature au thermostat mais impossible apres de rebasculer sur la programmation normal du thermostat j’ai donc simplement refais une demande de rabaissement du thermostat a 22° au bout de 1h

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *