Raspberry PI et Jeedom : installation

ça y est le matériel est reçu, maintenant :

Action! | Transactions

Dans cet article je vais vous présenter les étapes essentielles de l’installation de Jeedom sous Raspberry PI.

+ Nouveau plugin Jeedom - Wattlet

Alors je vais pas faire un copier coller de ce qu’on peut trouver dans la doc ! Mais je fait juste ce petit récap pour vous indiquer, pour moi, quelles procédures il faut suivre et dans quel ordre.

Vous avez votre carte SD vierge et votre raspberry prêt ? Allez on y va !

Préparer sa carte SD

Franchement la doc de Jeedom est très détaillée et si vous suivez tout pas à pas il n’y a aucune raison de ne pas y arriver. J’ai utilisé beaucoup de projet open source et je trouve vraiment que la doc est remarquablement précise.

Allez hop, pour la première étape on suit la doc à la lettre

Bon si vous avez bien travaillé vous devez avoir ça :

Installation de Jeedom sur un Raspberry Pi 2 | monClavier.fr

Sécurisez moi tout ça !

Résultat de recherche d'images pour "hack"

Alors on ne le dit jamais assez mais le hack ça n’arrive pas qu’aux autres. Donc changez tous vos identifiants : login et mot de passe par défaut dans :

  • Jeedom
  • Raspberry PI

Ensuite on va forcément avoir besoin de rendre notre box domotique accessible depuis l’extérieur pour voir ce qu’il se passe chez nous quand on est pas là. Il faut donc sécuriser la connexion en chiffrant les communications. Concrètement c’est mettre en place du https (le petit cadenas vert à coté de votre navigateur ;)).

Résultat de recherche d'images pour "https"

Alors là on a 2 solutions :

1)Vous n’avez pas la moindre idée de ce qu’est un DNS, ne savez pas si vous avez un ip fixe ou rediriger un port sur votre box ? Le plus simple c’est d’utiliser le powerpack jeedom à 50€/an et tout se configure tout seul : https://www.jeedom.com/blog/1403-service-de-dns-https-pour-votre-jeedom-connectez-vous-facilement-a-votre-domotique/

2)Vous avez un nom de domaine et quelques bases de réseau ?

Il y a moyen de générer gratuitement un certificat avec letsencrypt, il y a même un plugin … et une doc c’est pas très compliqué mais faut avoir des bases en réseau.

 

Sauvegardes

Tout espace de stockage physique est voué à tomber en panne un jour, la question c’est pas est-ce que ça va tomber en panne mais quand !!!

Résultat de recherche d'images pour "perte de données"

Je vous conseille de faire à minima une sauvegarde externalisé quotidienne de votre jeedom tous les jours et d’en garder au moins 3 (moi j’en garde 10).

Pour vos sauvegardes externalisés Jeedom, je vous conseille le plugin Data Transfert  qui permet de pousser ses sauvegardes sur GDrive ou un autre espace en ligne. C’est un peu compliqué la gestion des token de GDrive mais si on suis la documentation à la lettre on y arrive.

Il faut aussi faire une sauvegarde système de sa SD card, la sauvegarde jeedom permettra de restaurer jeedom mais il faut quand même une sauvegarde de tout le système.

Win 32 disk imager permet de faire une image d’une carte SD et de garder cette image au format fichier sur un autre ordinateur. Pour l’instant je me contente ce cette procédure manuelle, mais à terme faudra que j’automatise une sauvegarde mensuelle de la SD.

Et après ?

Alors plutôt que de cliquer partout sans comprendre ce qui se passe je vous conseille de prendre quelques minutes pour comprendre comment ça marche avant d’attaquer. ça vous fera gagner de nombreuses heures par la suite.

Résultat de recherche d'images pour "comprendre"

Pour commencer on a les tuto video de Jeedom sur leur chaine youtube… Je vous conseille de regarder au moins les 3 premiers…

Ensuite, j’ai rajouté mes équipements Xiaomi en suivant la documentation du plugin.

… et pour finir j’ai lu les excellents articles sur la problématique des poubelles de sarakha63. N’hésitez pas aussi à regarder la V1 de son article et tout son site de manière générale 🙂 Ces articles permettent d’aborder les problématiques de scénarios au travers d’une problématique simple dans notre quotidien à tous. Bien comprendre ces articles vous permettrons ensuite d’élaborer des scénario précis, fiables et réutilisables.

Conclusion

Finalement c’est vite installé, par contre un peu plus long de bien comprendre tous les concepts de Jeedom. C’est puissant mais il faut vraiment mettre le nez dedans pour tout comprendre. Je suis encore dans cette phase d’apprentissage et de test. J’ai déjà plein de sujets pour mes prochains articles mais il faut encore que j’apprivoise Jeedom avant de pouvoir vous en parler correctement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.